NOTE IMPORTANTE RELATIVE A LA CINQUANTE-SIXIEME SESSION

C’est avec un profond regret que nous devons vous faire part de notre décision de reporter la 56ème session du Séminaire de droit international, qui devait se tenir à Genève du 5 au 23 juillet 2021, à l’été 2022, du fait du manque de visibilité et de clarté sur la situation mondiale liée à la pandémie, laquelle n’aura pas permis aux organisateurs d’assurer convenablement la tenue du Séminaire cette année. Les restrictions toujours en place pour les voyages par le monde s’ajoutent aux contraintes et auraient rendu extrêmement difficile la participation des participants en provenance d’un certain nombre des régions concernées. 

Nous vous remercions une nouvelle fois pour les candidatures que vous nous avez soumises cette année et en 2020. Si vous souhaitez reporter votre candidature à la session 2022, merci de bien vouloir nous en informer par courriel (ils@un.org). 

 

 

 

Le premier Séminaire de droit international (SDI) a eu lieu en 1965 à l'Office des Nations Unies à Genève, pour une période de trois semaines, dans le cadre des travaux de la Commission du droit international (CDI).

Le Séminaire a lieu chaque année et a pour objectif de permettre à des étudiants de troisième cycle/postgrade ou de jeunes professeurs spécialisés en droit international, à des représentants de gouvernements ainsi qu'à des juristes en début de carrière chargés de traiter de questions de droit international, d'acquérir une connaissance plus approfondie des travaux de la Commission du droit international, des problèmes de codification et du développement progressif du droit international. Ce Séminaire est également l'occasion d'un échange de vues entre juristes appartenant à des cultures et des systèmes juridiques différents, sur les questions à l’ordre du jour de la Commission.

Le Séminaire de droit international ne saurait être considéré comme une introduction au droit international ; une connaissance approfondie de cette discipline (acquise au cours d’études de troisième cycle/postgrade ou d’une expérience professionnelle significative dans le domaine) est en conséquence requise. Vingt-cinq participants provenant de divers États Membres des Nations Unies participent chaque année au SDI. Au-delà de la possibilité qui leur est offerte d’observer les sessions de la CDI, les participants sont par ailleurs encouragés à prendre une part active aux discussions qui suivent les conférences données par les membres de la Commission, des responsables de l’Organisation des Nations Unies ou institutions spécialisées à Genève, ou tous autres intervenants extérieurs invités pour l’occasion.